News

Première mondiale de Grand Cru au Devour Food Film Fest!

La première mondiale de Grand Cru, un long métrage > plus d'info

Apprendre à nager reçoit un Mention spécial du jury au Festival Présence autochtone

Nous sommes ravi d'annoncer que Apprendre > plus d'info

Apprendre à nager réçoit un Prix spécial du jury au LAAPFF

Apprendre à nager, un film d'Ashley Duong, > plus d'info

Première mondiale d’Apprendre à nager à Los Angeles

Nous sommes ravis d'annoncer la première mondiale du documentaire > plus d'info

Papa est là projection à la Su-Père Conférence

Organisé par le Regroupement pour la Valorisation de la Paternité (RVP), la > plus d'info

Deux nominations pour Le rêve d’Okpik!

Deux nominations pour Le rêve d'Okpik! Le rêve d'Okpik est nominée pour > plus d'info

Le rêve d’Okpik primé à Présence autochtone

Le rêve d'Okpik s'est mérité le premier prix Rigoberta-Menchu au > plus d'info

Le rêve d’Okpik sera présenté au Festival présence autochtone

Nous avons le plaisir d'annoncer que Le rêve > plus d'info

Papa est là première diffusion sur les ondes de TV5 le 17 juin

Les Productions Catbird, en collaboration avec Enfant-Retour Québec et > plus d'info

Papa est là première diffusion sur les ondes de TV5 le 17 juin

Les Productions Catbird, en collaboration avec Enfant-Retour Québec et TV5, sont heureuses d’annoncer le nouveau documentaire de Johane Bergeron, Papa est là,  qui porte sur la réalité méconnue et complexe de l’enlèvement parental vécu par des pères. Le film sera diffusé en grande première sur les ondes de TV5, le mercredi 17 juin à 22 h, quelques jours avant la Fête des pères.

Papa est là raconte la longue traversée ponctuée d’obstacles et d’espoir de quatre hommes, suite à l’enlèvement parental de leurs enfants. Le documentaire est porté par l’histoire de Thomas, photographe et père qui se voit subitement privé de l’accès à son fils Diego. Malgré le vide immense, il réagit à l’onde de choc en s’engageant dans une quête sans relâche, celle de retrouver Diego. Pour l’aider à comprendre ce qui lui arrive, il entreprend le projet de photographier Pierre, Ricardo et Tony, des pères qui vivent la même situation. Mus par la même volonté indéfectible et animés par le sens du devoir et la sécurité de leurs enfants, les hommes se confient dans l’intimité du studio de Thomas. Leur souffrance est la même, mais leur parcours et leur manière de transiger avec la douleur de la perte diffèrent.

Malgré la complexité du sujet, la réalisatrice, Johane Bergeron, nous fait découvrir un univers empreint de dignité, de tendresse masculine, de résilience et de camaraderie. « Le jour où j’ai rencontré Pierre [un des protagonistes du film], c’était la première fois que j’entendais parler d’enlèvement parental. J’ai donc pensé que cette manifestation douloureuse que représente l’enlèvement de son enfant, serait une prémisse documentaire enrichissante pour tenter de saisir la souffrance des hommes. En tant que femmes, nous sommes rarement autorisées à infiltrer l’univers masculin. Je n’allais pas passer à côté. »

Le documentaire, tourné sur plusieurs années, nous plonge au cœur d’histoires de paternité intemporelles. Ces hommes attachants et lucides témoignent de ce que représente la paternité d’aujourd’hui. Un récit poignant à voir sur les ondes de TV5 le mercredi 17 juin à 22 h.

Enfant-Retour Québec, qui célèbre cette année son 30e anniversaire, a participé à la recherche des protagonistes dans le documentaire. L’organisme à but non-lucratif est reconnu comme étant la référence au Québec pour les familles, les corps de police, les éducateurs et les médias en matière de recherche d’enfants disparus et de prévention des disparitions et de l’exploitation.

« Avec environ 300 cas par année, l’enlèvement parental est la forme d’enlèvement d’enfants la plus fréquente au pays. Peu importe les motivations du parent qui pose ce geste, il s’agit d’un acte illégal au Canada. Ce type d’enlèvement est tout aussi dangereux que les autres physiquement, mais les pires dommages sont souvent non perceptibles à l’œil nu. Du jour au lendemain, ces enfants sont arrachés à leur famille, leur foyer et leurs amis et sont propulsés dans une vie marquée par l’incertitude, la perte d’identité, l’isolement et la fuite » a souligné madame Pina Arcamone, directrice générale d’Enfant-Retour Québec. « Ils sont plus susceptibles de souffrir de dépression, d’anxiété, de troubles du sommeil et de trouble de l’attachement, en plus d’éprouver une difficulté à faire confiance qui peut se prolonger dans leur vie d’adulte. »

La chaîne TV5 affirme son unicité dans le paysage télévisuel canadien depuis 1988. Amalgame généreux d'accents et de sonorités, TV5 témoigne de la vitalité de la langue française partout dans le monde, en proposant une sélection judicieuse d’émissions. Son succès repose sur la variété de ses réseaux d’information et de divertissement issus du Canada, de la France, de la Suisse, de la Belgique et de l’Afrique grâce, entre autres, à son partenariat avec TV5MONDE. Fidèle aux valeurs d'ouverture et de partage de la langue française, TV5 est une chaîne qui s'adresse à un auditoire curieux et ouvert sur le monde.